Les militants prennent la parole ! 2/6

Episode 2 – « Des formations de com’ au service de la campagne »

Richard Cocq – Militant de la Bretagne

« Des formations de com’ au service de la campagne »

credit DR

« Il faut sans cesse rappeler les enjeux majeurs de ces élections pour fédérer les énergies – j’aime à comparer notre mobilisation à celle déployée pendant l’Euro de foot ! Nous sommes l’un des rares cas de figure où la carte régionale n’a pas bougé avec la réforme. Je pense que cela a facilité la tâche, car nous nous sommes appuyés sur des synergies existantes. Les quatre unions départementales avaient pour mission de proposer respectivement deux voire trois candidats. La recherche de candidatures s’est donc plutôt bien déroulée, même si quelques réticences de dernière minute se sont parfois fait sentir, notamment vis-à-vis de la publication des photos dans la profession de foi.

Formateur en communication, j’ai eu l’idée d’organiser plusieurs sessions sous forme de cas concrets, pour servir la campagne TPE. Par exemple, je suis parti une demi-journée à Pontivy avec 12 apprenants, totalement enthousiasmés par l’initiative ! Tester les principes de la communication sur le terrain, en tractant et en allant à la rencontre des salariés, a été très bien perçu par les stagiaires. Et cette démarche s’inscrit au cœur de l’esprit de cette campagne 2016 : « tous Ambassadeurs » !

Le contexte actuel n’est pas des plus faciles, il nous faut être pédagogues sur le sens réel du syndicalisme et les valeurs différentes portées par chaque OS. Et les mois d’été sont toujours assez creux. C’est pourquoi nous avons décidé de concentrer nos forces à partir du 1er septembre. Dès la rentrée, nous serons sans cesse sur le terrain, changeant notre fusil d’épaule par rapport à 2012. À l’époque, nous avions surtout ciblé les zones commerciales, mais elles incluent en réalité beaucoup de franchisés. Cette fois, nous visiterons boutiques, salons de coiffure, garages… des bourgs et des villes moyennes. Nous tracterons bien sûr, mais nous avons aussi pensé à élaborer un objet publicitaire plus « durable » – un goodie est moins facilement jeté qu’un papier : il s’agit d’un marque-page de l’épaisseur d’une carte de crédit, sur lequel figureront les coordonnées de l’union la plus proche. Autant d’enseignements tirés de 2012 ! »

partagez cet article