Paroles de candidats – épisode 3

« Avec le temps et la diversité des situations rencontrées, grâce aussi aux échanges avec le président de l’union régionale de syndicats CFTC de Guyane après mes heures à l’auto-école, je me perfectionne en droit du travail. »

Elodie Olive, candidate de la Guyane

CFTC_candidat_tpe2016_OliveJoindre l’utile au syndical. C’est ce que fait Elodie Olive en dispensant ses leçons de conduite. « En Guyane, les candidats au permis de conduire sont globalement plus âgés qu’en métropole. Pendant les cours de conduite, nous discutons de leurs difficultés avec leurs employeurs, des conflits professionnels qu’ils rencontrent … » Elodie Olive est monitrice d’auto-école en Guyane, dans une petite entreprise familiale où « ça se passe plus que bien. » Mais les relations de travail ne sont pas idylliques pour tout le monde. Elodie Olive est sensible au respect du droit et en particulier en entreprise. « Avec le temps et la diversité des situations rencontrées, grâce aussi aux échanges avec le président de l’union régionale de syndicats CFTC de Guyane après mes heures à l’auto-école, je me perfectionne en droit du travail. » Outre la personnalité du président de l’union CFTC de Guyane, très investi et jamais à cours d’initiative nouvelle, c’est « une organisation CFTC à taille humaine » qui a donné envie à Elodie Olive de s’investir pour la campagne TPE. Cette candidate attentionnée et enthousiaste trouve encore du temps pour pratiquer la pirogue traditionnelle guyanaise (12 mètres de long ! ) avec 12 personnes à bord. Dans tous les cas, il s’agit d’aller dans le bon sens, avec les autres.

Sébastien Baheux, candidat de la région Hauts-de-France

CFTC_candidat_tpe2016_Baheux« Nous vivons en communauté ; c’est important pour moi d’agir pour que tous et chacun vivions mieux. C’est important pour moi d’incarner la solidarité par des actions concrètes. » Pour Sébastien Baheux, adhérer et militer dans un syndicat, c’est ça aussi. Sébastien Baheux est marin pêcheur dans le Pas-de-Calais. A 34 ans, il a déjà une longue expérience professionnelle. D’abord agriculteur sur l’exploitation familiale, il découvre la pêche au large à 20 ans et décide de changer de métier. Depuis 14 ans, il passe la semaine en mer et rentre à Boulogne le vendredi pour passer le week-end à terre. Ils sont six marins à embarquer sur le chalutier de pêche côtière. « J’ai découvert la CFTC en 2002, à l’occasion d’élections professionnelles au comité des pêches, en rencontrant le représentant CFTC des marins pêcheurs au niveau national. » De simple adhérent, Sébastien Baheux est devenu conseiller au syndicat national des marins pêcheurs CFTC. Aujourd’hui, sa « priorité est l’amélioration des conditions de sécurité pour les pêcheurs professionnels. »  Plein d’énergie, quand il est chez lui, à Etaple, Sébastien participe à la vie locale. Depuis plusieurs années, il est bénévole dans l’organisation du festival de musique « Rock en stock » qui propose deux jours de musique rock et reggae, chaque fin de mois de juillet. Engagé en mer et sur terre !

partagez cet article